La Place Nouvelle en 1933

 

 

La place Nouvelle vit le jour en 1933 après une longue procédure d’expropriation de la grande maison et du grand jardin d’Hippolyte Deprad par le Maire Victor Rougier dès le 23 février 1928.

 

rue-portalis.jpg

 

 

Gérard Delaforge, dans son livre « Chronique d’un village provençal : LE BEAUSSET 1799-1870 » écrit : « A chaque génération, on a l’impression de vivre quelque chose d’exceptionnel et de nouveau. Mais l’Histoire nous apprend que tout n’est souvent qu’un éternel recommencement. »

 

Marie-Paule Leroi-Goarnisson, dans son livre « Le rêve existe-t-il encore » écrit : « Qu’il avait été long le chemin pour revenir vers eux, sa Provence, ses amours ! Fallait-il les quitter comme l’avaient fait Daudet, Mistral pour encore mieux les aimer ?...........Elle a souvent cette douleur face à l’absence, à jamais, de ses êtres chers. Dans la propriété familiale, dans les rues de son village, les souvenirs affluent dans ses pensées, elle sent leur présence. »

 

 

 

La Place Nouvelle, bien connue par la « Mémoire du Beausset » Etienne Basso et Mimie (Marie) Goarnisson née Blanc et bien d’autres anciens beaussetans.

 

 Cp pl

 

 

Cette place s’appela également « La Place de la Poste ».

Puis elle devint « La place de la Liberté » et en 1941 « la place Pétain »

 

 

 26-1.jpg

 

 

Elle reprit son nom « La Place de la Liberté » après la guerre de 1939-1945.

 

 

En 1960, Le monument aux morts fut installé et en 1970, elle prit le nom de « Place Charles de Gaulle » sous le mandat de M. de Combret.

 

 

23-1.jpg

 

 

 

Sous le mandat de M. Lafont, en 1990, cette place prit un aspect pompeux avec bassins aux jets d’eau, stèles en granit et jeux de lumières, le monument aux morts fut installé au milieu de la pelouse avec sa flamme du Souvenir.

 

27-1.jpg

 

 

22-1.jpg 

 

 

Sous le mandat de M. Richard, elle va devenir l’ « Esplanade Charles de Gaulle », le 8 mai 2013.

 

22b.jpg

 

 

img-8275.jpg

 

 

                                       Une magnifique cérémonie a eu lieu pour l'inauguration

 

En tête de tous les drapeaux Européens tenus par les élèves du Beausset, le porte-drapeau des "Jeunesses de l'Union Fédérale " :  Marion Leroi.

Félicitée par le Député Josette Pons et l'Amiral ... de la Marine Nationale.

 ( sur cette photo)

Img 8375

 

 

 

 

Img 8385

 

 

 Autres photos :

Contact UNION FEDERALE du Beausset, photographe - secrétaire: M. Cerisier Daniel.

               et  Contact: Le reporter - écrivain Jacky Laurent 

 

                                 Suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×